packing
l'Autre SceneFORMATIONSACTUALITESRECHERCHEContacts

packing 
jeux de corps 
Pour qui ? 
[Accueil][FORMATIONS][packing]


FORMATION À LA PRATIQUE DES PACKS

 

 

 RÉINTRODUlTS en France en 1966

 

 

    par Woodbury et Racamier, les packs sont aujourd'hui utilisés dans de nombreux services dans un sens psychothérapique. Les indications en sont larges, les plus fréquentes concernant les patients pour lesquels l'élaboration verbale est difficile, et d'une façon générale tous ceux, à commencer par les psychotiques, qui souffrent de difficultés de contact invalidantes. Le dispositif du packing. son rituel, sollicitent incontestablement l' «image inconsciente du corps» en même temps que les problématiques les plus archaïques de l'identité et de l'altérité. 

 

 

 

 Contrairement à une opinion hâtive,

 

 

     professée par ceux qui ne l'ont ni vécu ni pratiqué, le packing ne se résume en aucune façon à une méthode de «maternage», et ce n'est pas d'une quelconque «réparation» d'une mythique «relation mère-nourrisson» qu'il tire ses vertus. Nous penserions plutôt que les effets du packing, souvent étonnants et imprévisibles, sont dûs à la position d'énonciation tout à fait particulière qu'il propose à un sujet en souffrance. C'est en tout cas dans cette perspective que nous avons affiné et mis au point notre dispositif thérapeutique.

Celui-ci implique la présence de plusieurs soignants suffisamment investis dans la relation avec le patient et adoptant une attitude d'attention et d'écoute. C'est dire que, comme pour toute technique de soin, l'esprit et la façon de pratiquer le pack vont en garantir la qualité et les effets thérapeutiques.

 

 Ce séminaire est conçu dans l'esprit

 

 

     de L'Autre Scène:  il associe pratique, réflexion sur cette pratique et mises au point théoriques la théorie psychanalytique (freudo-lacanienne) constituant l'axe de référence de cetteentreprise.

Passant alternativement par les positions de «soignant», de «soigné» et d'observateur, l'étudiant se trouve directement impliqué tout en conservant la distance critique nécessaire à l'élaboration de son expérience. En vivant personnellement le pack et le rituel qui l'entoure, il acquiert cette écoute attentive, sans attente particulière, qui respecte l'évolution de la personne en évitant projections et traductions.

Au terme du séminaire, l'étudiant doit être capable de pratiquer dans un cadre institutionnel et de participer activement à un projet psychothérapique soutenu dans un travail d'équipe.

 

 Ce séminaire comprend deux sessions

 


    de trois jours, représentant plus de quarante heures de travail, espacées de un à deux mois. Il est éventuellement suivi d'une journée annuelle de supervision si le collectif soignant l'estime opportun.

 

[Haut][Suivant]